asbl Respect

Origine

Bernadette Colard, institutrice maternelle,  est  à l’origine du  massage: « DONNER – RECEVOIR » et nous raconte :

« J’ai travaillé pendant de nombreuses années avec des enfants de 4 et 5 ans. Au fil du temps  je les sentais de plus en plus nerveux, irrités et bruyants. Tout comme nous, ils baignent dans un monde de course et d’agitation, avec pour conséquence que beaucoup d’entre eux ne pouvaient exploiter pleinement leurs possibilités par manque de concentration. Voilà ce qui m’a motivée à chercher un moyen d’aider l’enfant à se détendre et à mieux se recentrer. 

Mon expérience personnelle a joué un rôle dans le choix du massage comme technique de relaxation. Suite à une profonde fatigue nerveuse, j’ai participé à une série de séances de massage sensitif. Très vite j’ai réalisé ce  que pouvait apporter le massage  . L’esprit plus en éveil, Je constatais à quel point ma réceptivité sensorielle était devenue floue au cours des années. Renouer contact avec moi m’a permis une plus grande ouverture au monde extérieur et aux autres.
Cette expérience personnelle d’éveil des sens et d’ouverture à l’autre m’a convaincue que le  massage pouvait aussi être bénéfique aux enfants de ma classe. J’ai donc suivi la formation nécessaire et introduit cette technique de massage dans ma classe au début des années 90.

Un travail de collaboration avec les enfants s’est mis en place pour trouver ce qui convenait le mieux au groupe tenant compte de l’infrastructure du local et des besoins de chacun. C’est ainsi qu’est né petit à petit le massage « Donner-Recevoir ».

Surprise par l’impact que pouvait avoir cette petite séance quotidienne de massage, j’ai décidé, dès l’âge de la pension, de tout mettre en œuvre pour faire découvrir dans le milieu scolaire et éducatif, cette technique simple et efficace qui apporte non seulement la détente mais qui améliore aussi la qualité des relations et donc l’ambiance de classe.

Dès 2002 j’y consacre une grande partie de mon temps et me lie d’amitié avec quelques personnes partageant mon enthousiasme pour ce projet.

Avec leur dynamisme et leur aide efficace, l’ASBL Respect est née en 2008.