asbl Respect

Le massage jugé suspect ?

Pour trop de collègues et de parents, le toucher est jugé suspect.

Après un siècle de pudibonderie suivi d’une vague de porno publique, pour beaucoup, il y a confusion entre toucher respectueux et sexe.

Les enfants ont besoin maintenant plus que jamais, d’apprendre à respecter leurs limites corporelles, aussi bien que celles des autres. Ils ne peuvent l’apprendre que par des expériences concrètes. En parler ne suffit pas !

Si cela ne peut se faire de manière officielle, cette quête se fera en cachette pour satisfaire les besoins.

Il faudra des arguments et des faits clairs pour arriver à convaincre les méfiants qu’un bon climat pédagogique mérite d’avoir une place pour les jeux tactiles entre enfants.

Ci-dessous quelques arguments et faits :

  • Apprendre à se toucher mutuellement de manière positive peut mener à une morale sexuelle saine parce que l’idée maitresse est le bien être de l’autre.
  • Via le massage en duo, les enfants acquièrent des compétences sociales de manière concrète, non pas par des conversations mentales mais via le corps. Apprendre via le corps est  une forme d’apprentissage qui touche les enfants au plus profond.
  •  Les enfants apprennent à demander : « qu’est-ce que je peux faire pour toi ?” et aussi: « Tu veux faire quelque chose pour moi ?”
  • Ils savent qu’ils peuvent refuser et apprennent ainsi à mieux placer leurs limites.
  • Le toucher est une forme de communication directe. Le feedback se fait instantanément en langage corporel. Les enfants apprennent à décoder des signaux subtils et à y réagir.
  • Les enfants en groupe apprennent à mieux se connaitre.
  • Les liens du groupe sont plus forts. La confiance dans le groupe augmente.
  • Selon une enquête en Suède il semble que les conflits se réduisent de 15% à 1% grâce au massage. Il n’y a pas que les compétences sociales et la sécurité de groupe qui augmentent. Les effets d’un contact corporel sain ont aussi une influence positive sur la santé et sur les capacités d’apprentissage.
  • A travers le massage, les enfants prennent conscience du schéma corporel. Au-dessus, en-dessous, à gauche, à droite, devant, derrière sont vécus par le corps. Ceci est très important pour l’orientation spatiale.
  • Ils sont « mieux dans leur peau ». Cette expression signifie que la conscience se niche dans le corps, c’est ainsi que l’enfant peut faire le lien entre son « moi» et le monde qui l’entoure.
  • Le système immunitaire s’améliore.
  • Tout le système corporel reçoit un coup de pouce via les frictions et caresses sur la peau. L’hormone oxcytocine se déclenche au contact corporel. Il en résulte une baisse d’adrénaline, l’hormone du stress qui actuellement est beaucoup trop présente chez beaucoup d’enfants.
  • Grâce a cette détente globale et au sentiment de sécurité, l’enfant est plus éveillé au monde qui l’entoure.

Résultats d’enquêtes de diverses universités voir : www.miami.edu/touch-research

EduQreation:   Marijke Sluijter   Hendrik Marsmanweg 16   4103 WS Culemborg

Traduit par Bernadette Colard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *