asbl Respect

Respect et place de l’adulte dans ces séances

J’ai toujours participé (et fait participer des adultes de passage en classe) aux séances de massage au même titre que les enfants, massant l’un d’entre eux et recevant de lui, à mon tour un massage. Cela me parait aussi naturel que de dîner à la même table que les enfants ou de plonger dans l’eau de la piscine, avec eux.

A travers le massage, je fais passer le message que cette activité est basée sur le Respect, non seulement par le mouvement des mains mais aussi par l’attitude et les échanges.

En ce sens la demande en début de séance pour s’assurer que l’autre accepte de se faire masser et le « merci » en fin de séance sont très importants.

Mais les avis sont partagés !

Pour le MISP (Massage In School Programme – association suédoise et canadienne) qui a depuis peu, son antenne en Belgique : l’ABME (Association Belge de Massage à l’Ecole), il n’est pas question qu’un adulte (autre que les parents) touche un enfant lors de la séance de massage.

Pour moi, écarter l’adulte de ces séances c’est induire l’idée que le massage donné par un adulte est quelque chose dont il faut se méfier. Or il me semble qu’installer cette ambiance de profond respect c’est amener l’enfant à pouvoir faire la distinction entre une relation saine ou malsaine.

Merci de donner votre point de vue à ce sujet ?

Bernadette Colard

2 Commentaires

  1. Soulard

    Bonjour,
    C’est important de respecter l’enfant en ce domaine. Ne pas le faire culpabiliser ou le mettre de cité parce qu’il refuse de participer. Après tout même les adultes n’ont pas envie parfois de toucher ou d’être toucher. Il y a l’enfant et les jours avec ou sans envie. C’est « physio……loique ! Le plus délicat et que le fait de respecter l’enfant autrement que peuvent le faire sa famille, sa nourrice, ses frères ou soeurs peut induire des réactions de méfiance dont l’orientation peut être difficile à gérer pour l’enfant. *Pas bbesoin de se poser trop de question. Une séance , en collectivité, tous les 15 jours en alternance avec une activité motrice différente, apportera bonheur et détente. Cela restera une initiation!!!!! Catherine

    Répondre
  2. respectasbl

    Merci Catherine de donner ton avis!
    Une séance tous les 15 jours, pour moi, c’est mieux que rien!
    Instaurer une petite séance quotidienne c’est donner aux enfants un outil qui lui permet de découvrir une autre relation. Grâce à ce court moment quotidien, les enfants apprennent à être à l’écoute de l’autre, non seulement le temps de l’activité de massage mais dans la vie de tous les jours, à l’école comme à la maison.
    Bernadette

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *