asbl Respect

A l’écoute de l’autre

Pour les séances en duo, la qualité des échanges me parait primordiale dès les premières séances. Par contre, la précision des mouvements viendra petit à petit.

Les enfants sont encouragés à communiquer : celui qui donne le massage pour s’assurer qu’il est dans le bon (c’est bien pour toi ? ce n’est pas trop fort ?..) et celui qui le reçoit pour exprimer son ressenti. Ces échanges sont chuchotés pour ne pas distraire le groupe. L’animateur veille à ce que celui qui donne le massage soit à l’écoute et ajuste ses mouvements en fonction de la demande de celui qui le reçoit.

Pour moi, la qualité de la relation fait toute la richesse du massage : Donner-Recevoir.

Qu’en pensez-vous ?

Bernadette Colard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *