asbl Respect

L’importance du toucher (en 4 parties)

1. La fabuleuse découverte de Julie

Son cheminement m’a touchée et c’est avec son accord que je vous en parle.

Julie a 5 cinq frères et soeurs. Son papa est absorbé par le boulot. Il est très peu présent en famille. Sa maman est accaparée par l’éducation des 6 enfants, le ménage à faire tourner et les soins particuliers à apporter aux deux enfants atteints d’exéma.

Julie a difficile à accepter de voir sa maman consacrer tant de temps à soigner son frère et sa soeur qui souffrent de fortes démangeaisons. Il faut enduire les bras et les jambes de pommade deux fois par jour puis, les envelopper de bandages. Ces soins requièrent beaucoup de temps et d’attention.
Julie n’est pas heureuse. Elle ne joue pas avec ses frères et sœurs, n’a aucune amie.
Elle évite les contacts et s’enferme dans son monde à elle. Sa scolarité n’est pas brillante. Elle passe une adolescence difficile et est aiguillée vers des spécialistes pour l’aider à sortir de sa dépression. La psycho-thérapie ne progresse pas. Jusqu’au jour où le hasard la met sur la piste d’un massothérapeute. Julie s‘y rend, n’osant pas refuser la séance qui lui est proposée. Les mouvements attentionnés de ce massage lui rappellent les soins enveloppants que sa maman offraient à son frère et sa soeur pour soulager l’exéma. La séance est positive et Julie a l’occasion de poursuivre ces sessions de massage.
D’une semaine à l’autre Julie se sent mieux. Elle s’éveille à ce qui l’entoure. Elle est plus souriante et se lie d’amitié avec l’une et l’autre personnes. Elle prend doucement plaisir à communiquer. Ses sens s’aiguisent, elle découvre tout à la fois. Elle se sent très proche de la nature: et prend plaisir à se rouler dans l’herbe fraîche, à caresser les troncs d’arbres, à patauger dans la boue, ressentir les carresses du vent sur ses joues, laisser la pluie ruisseler le long de ses cheveux. Les couleurs et la musique l’attirent. Elle se sent bien !

Aujourd’hui, elle est fière de sa vie. Elle est maman et grand-mère comblée. Elle mène une carrière tambour battant. Mais surtout, elle a découvert le bonheur d’offrir à son entourage (et de recevoir en échange) ce qui lui a tant manqué dans son enfance: le toucher bienfaisant.
Bernadette

1 Commentaire

  1. Dolores Naranjo Ruiz

    Bonjour,  Vos articles me « touchent » tellement surtout ce dernier. Je souhaiterais avoir des informations sur le massage à l’école et pouvoir etre informée de la meilleure manière de le proposer en école. J’adorerais pouvoir développer cette compétence. Je pratique déjà le massage harmonisant et la réflexologie en guise d’échanges de services. Pourrions-nous envisager de nous rencontrer?
    Bien à vous. Dolores

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *